Le village de Assemini se situe dans la plaine du Campidano, au nord de l'étang de Santa Gilla et à quelques kilomètres de Sestu, dans un territoire baigné par le Rio Cixerri, le Flumini Mannu et le Rio Sa Nuxedda. L'origine du toponyme n'est pas claire, même si un document de 1107 cite le nom de Arsemine l'ancienne villa du Judicat, ce qui pourrait faire penser que le village a des origines médiévales. C'est en effet du XIe s. que date la construction dans la vieille ville de l'église byzantine de San Giovanni Battista, avec son plan en croix grecque inscrit dans un carré. L'église paroissiale de San Pietro, magnifique exemple d'architecture gothique catalane, date elle de la seconde moitié du XVIe s. Les ruelles du village se développent tout autour d'elle, avec leurs riches maisons caractéristiques du Campidano, construites en briques de boue et de paille . appelées ladiri en sarde . se caractérisant souvent par de grands portails en arc de cercle très anciens.

Dans la zone montagneuse de Fanebas, la découverte de traces de civilisation nuragique nous indiquent que le territoire de Assemini était fréquenté dans la préhistoire . en outre, des nécropoles punico-romaines ont été mises en lumière dans les environs du Rio Bidda Mores, de Is Tuvus et de Porcili Isidori. Mais la réputation de Assemini . qui s'étend bien au-delà des frontières italiennes - est dans une très large mesure due à sa tradition artisanale, puisque c'est le centre pilote de fabrication de céramiques en Sardaigne. Le village comprend en effet un grand nombre de laboratoires d'artisanat d'art où sont produits des céramiques de grande valeur . les différents types de fabrication sont d'ailleurs illustrés à la Foire de l'artisanat local organisée via Lazio par l' ' Institut sarde de l'Artisanat ' où il est aussi possible d'acheter des pièces. Assemini possède également une tradition gastronomique très importante : on y fabrique en effet d'excellentes panadas, une espèce de tourte farcie de viande d'agneau et de pommes de terre ou d'anguilles et pommes de terre.

Dans la banlieue du village, le musée d'Histoire naturelle ' Aquilegia ' expose des pièces paléontologiques, botaniques, géologiques et zoologiques à l'intérieur d'environnements lagunaires et montagneux fidèlement reproduits. Outre à sa tradition artisanale et à ses attractions culturelles, Assemini se trouve au sein d'un splendide décor naturel comprenant l'oasis de Gùtturu Mannu, avec ses chênes verts, ses lentisques, ses lauriers et ses bruyères, déclarée en 1975 comme une zone de grand intérêt public. Dans les environs, il est possible de visiter la mine de San Leone, appartenant au parc géominier sarde. Par ailleurs, les Salines de la société Contivecchi sont aussi très intéressantes à visiter car elles offrent des points de vue spectaculaires sur les eaux de la lagune de Santa Gilla tout en permettant la très belle observation d'oiseaux : l'avifaune y est en effet très variée, d'autant plus que de magnifiques flamants roses nidifient dans ces salines depuis ces dernières années.