Tortolì

Arbatax veduta panoramica - Tortolì

Tortolì

Il s'agit du principal centre de la côte centre-orientale de la Sardaigne, célèbre pour la beauté de ses plages, sa variété environnementale, ses traditions, ses aliments et produits de la mer

Tortolì est la porte d’entrée menant à Ogliastra. Elle permet d'accéder à un territoire varié et surprenant : autour de la ville, habitée par onze mille personnes et animée par des dizaines de milliers de visiteurs en été, vous trouverez des plages tropicales, des forêts avec maquis méditerranéen, mais également des plaines fertiles et des étangs, des collines cultivées et la toute particulière bande de porphyre rouge qui longe la côte. Les rochers rouges « Rocce Rosse » en sont l'exemple le plus spectaculaire. Le monument naturel du lieu-dit d'Arbatax présente des eaux vert émeraude pour un contraste de couleurs saisissant servant de décor au festival musical Rocce Rosse Blues. Le port se trouve tout à côté, point d'arrivée des touristes et lieu d’embarquement à la découverte des magnifiques criques d'Ogliastra. La mer de Tortolì est enchanteresse, le littoral ayant reçu le plus grand nombre de « Drapeaux bleus ». C'est derrière les roches rouges que se trouve Cala Moresca, perle « citadine » avec ses rochers de granit et son sable doré. Un tout petit plus au Sud, les nuances de bleu de Porto Frailis et le long Lido di Orrì : seize kilomètres de criques cachées et autres petites plages, parmi lesquelles la splendide Cala Ginepro, avec son sable fin, ses cailloux lissés et sa forêt de genévriers, sans oublier San Gemiliano. Les roches rouges surgissent également dans le paradis de Cea, soit quatre kilomètres de sable blanc et fin. Le spectacle de la nature est complété par d'accueillants espaces verts : le parc urbain La Sughereta et le parc Batteria, sité au sommet d’une colline avec vue sur l'intégralité du golfe.

L’âge nuragique a laissé plus de 200 monuments sur le territoire. Le site de sOrtali 'e su Monti en est une représentation complète : ses sept hectares incluent un nuraghe complexe, une tombe de Géants, deux menhirs, des abris, un Domu de Janas, un mur et les restes d’un autre nuraghe. C'est avec l’arrivée des phéniciens (VIIème siècle avant J.-C.) et des puniques dans la région, que le stratégique Sulci Tirrenica, port des anciens navigateurs, voit le jour. Des traces puniques sont visibles dans l’étang de Tortolì, tandis que l'époque romaine nous laisse en vestiges les épaves se trouvant au fond du golfe. Les espagnols ont laissé pour héritage les tours de contrôle, parmi lesquelles, la Tour de San Miguel. Les monuments citadins comptent le Musée d’art moderne su Logu de s'Iscultura et l’ancienne Cathédrale de Saint-André, construite à la fin du XVIIIème siècle sur une église plus ancienne, dont il ne reste que deux chapelles, et dans l'une desquelles fut retrouvée le simulacre de Sainte-Elisabeth de Hongrie. Ses murs renferment un somptueux autel en marbre polychrome. La fête de Tortolì la plus importante est celle appelée Stella Maris, célébrée à la fin du mois de juillet dans l’église d’Arbatax, avec procession vers la mer.

Dans les restaurants, vous dégusterez les culurgiones, raviolis fermés « en épine », ainsi que les soupes, les rôtis de cochon de lait et d’agneau et autre mouton bouilli. Le tout accompagné d'un verre de Cannonau, inévitable dans le cadre d'une expérience à Ogliastra.

lasciati ispirare

Idee per una vacanza indimenticabile

Photos et vidéos

Que voir

Attrazioni da visitare nei dintorni

Établissements d'hébergement à proximité

Hôtel
TORTOLI'
0 km
Hôtel
TORTOLI'
0 km
Bed and breakfast
TORTOLI'
0 km