A travers les anciens codes et fresques de valeur

San Pietro di Sorres - Borutta

A travers les anciens codes et fresques de valeur

Un itinéraire entre Logudoro et Planargia, dans la zone nord-occidentale de la Sardaigne, à la découverte des plus intéressants monuments chrétiens en style roman construits entre la fin du XIe siècle et le début du XIIe siècle

L’expression du style roman sarde se distingue particulièrement sur le territoire de Torres, au nord-ouest de l’île avec deux constructions dans le Logudoro-Meilogu, à Borutta l’ex cathédrale de San Pietro di Sorres et dans le petit bourg de Semestene l’église de San Nicola di Trullas, et une autre ancienne cathédrale dans le centre principal de la Planargia, Bosa : San Pietro extra muros, juste en dehors de l’agglomération, sur la rive gauche du fleuve Temo.

Parcours : 58 km
Temps de parcours par la route : 1 h

San Pietro di Sorres, Borutta

A Borutta se trouve l’imposant édifice de San Pietro di Sorres, l’une des églises romanes les plus célèbres de la Sardaigne. Elle se dresse avec sa façade de deux couleurs au sommet du haut-plateau. Edifiée entre le XIe siècle et le XIIe siècle, à l’origine elle faisait office de cathédrale, actuellement elle héberge une communauté de moines bénédictins.
San Pietro di Sorres, interno - Borutta

San Nicola di Trullas, Semestene

La zone champêtre de Semestene abrite la petite église de San Nicola di Trullas, un exemple d’architecture romane avec les fresques encore intactes à l’intérieur. L’église fut bâtie avant 1114 par la famille des Athen et, par la suite, donnée aux moines bénédictins de Camaldoli où ils établirent leur monastère. Elle présente une seule nef couverte avec deux voutes en berceau.
Chiesa romanica - Semestene

San Pietro extra muros, Bosa

L’ex cathédrale se trouve à la campagne où jadis se dressait Bosa Vetus, sur la rive du Temo. C’est l’une des plus anciennes églises romanes sardes qui se distingue par d’élégantes proportions et une façade finement décorée. Edifiée en pierres volcaniques en 1073 à la demande de l’Eveque Costantino de Castra, elle présente trois nefs, divisées en arcades sur pilastres, et un grand clocher. Au sommet de la façade se trouve une niche sur colonnes et versants intercalés d’arcades croisées. La façade est probablement l’œuvre d’Anselmo da Como qui a réalisé l’église de san Pietro di Zuri.
shutterstock_275331746_bosa_city_ivoha.jpg_resize
Considéré comme l’un des plus beaux bourgs d’Italie, Bosa s'élève, avec ses maisons aux mille couleurs, le long de l’embouchure du fleuve Temo...

Mappa dell'itinerario