Un tunnel d’environ 600 mètres de long, creusé dans la roche par les mineurs, surplombe la falaise, offrant une vue imprenable sur le pittoresque récif de Pan di Zucchero, bastion naturel de 132 mètres modelé par le temps. La mine de Porto Flavia, situé au cœur du promontoire qui domine Masua, dans le territoire d’Iglesias, réalisée entre 1922 et 1924, est une œuvre hardie, suspendue entre ciel et mer, qui permettait l’embarcation directe en bateau des minéraux destinés aux fonderies du nord de l’Europe, réduisant ainsi fortement les délais et les frais de transport.

Deux galeries superposées tombent à pic dans la mer, ponctuées de gigantesques silos pouvant contenir jusqu’à 10 000 tonnes de matériaux. C’est dans la galerie supérieure que l’on chargeait les silos, tandis que par la galerie inférieure, équipée de tapis roulant, on embarquait plomb et zinc sur les bateaux à vapeur au moyen d’une grue. Ce chef-d’œuvre de l’ingénierie sans précédent fut conçu par le directeur Cesare Vecelli. Celui-ci donna au « port » le nom de sa fille, Flavia, écrit en grosses lettres sur la tour en style médiéval à l’entrée du tunnel. Pour en comprendre la portée révolutionnaire, sachez que jusqu’alors, les minéraux étaient chargés à la main sur les galanze (bateaux à voile) et transportés au port de Carloforte, d’où ils étaient acheminés vers le continent.

L’exploitation des minerais commença à la moitié du XIXe siècle. Vers la fin du siècle, la mine de Masua, qui comptait plus de 700 travailleurs, était une très grande entreprise d’extraction. Après un court ralentissement, en 1922 la société belge de la Vieille Montagne lui offrit un nouvel élan. Puis la crise des années trente marqua le début d’un lent déclin. Le complexe de Masua comprend un village minier situé sur la pente escarpée de Punta Cortis : école, hôpital, église, ateliers et maisons se dressent en pleine verdure sur différentes terrasses rocheuses. Autre élément intéressant : la visite du musée des machines pour la mine : une soixantaine est exposée, en plus des équipements et outils de mineurs. Après l’excursion sur l’histoire de l’industrie, vous pourrez vous détendre sur la petite plage de Porto Flavia, qui présente une mer cristalline, tout près des vestiges de la structure minière, entourée d’une pinède ombragée.