Porto Cervo, la capitale incontestée de la Costa Smeralda, est une portion de côte du centre d'Arzachena, en Galluria, avec quelques centaines de résidents. En été, elle devient un défilé scintillant et extraordinaire de bateaux, yachts et personnages célèbres : sur la piazzetta il est facile de se rencontrer pour faire du shopping avec des stars du cinéma et de la télévision. Chaque jour consiste en un série de rendez-vous avec la jet-set internationale : des fêtes, des mondanités, des événements sportifs, notamment le golf.

Le bourg au bord de la mer a été construit autour d'une crique naturelle qui rappelle un cerf. Le vieux port remonte aux années Soixante du XXe siècle, quand doté d'une intuition géniale, le prince Karim Aga Khan IV, fasciné par la beauté de cette côte, décida d'acheter les terres de cet angle de Gallura et, avec l'architecte français, Jacques Couëlle - assisté par la suite par certains architectes italiens - de créer le paradis du tourisme international d’élite. Les travaux pour la construction du nouveau port touristique commencèrent au cours des années Quatre-vingt, c'est aujourd'hui un des plus grands et des mieux équipés de la Méditerranée (700 places pour les bateaux), le siège du Yacht club Costa Smeralda, un club prestigieux qui est l'organisateur de régates à voile internationales. En marchant sur les quais, vous admirerez les bateaux de riches personnages.

Le centre de Poltu Celvu (dans la langue de la Gallura) est construit sur un niveau rehaussé par rapport au port. De la piazzetta delle Chiacchiere jusqu'au Sottopiazza, il existe un enchevêtrement de ruelles, de fenêtres, de petits balcons - construits dans un style qui est devenu celui de la Costa Smeralda - de magasins et de boutiques de marques prestigieuses. Tout autour, les restaurants les plus prestigieux, les hôtels de luxe, les établissements les plus à la mode, le centre de la vie nocturne de la côte. Les villas splendides grimpent jusque sur les collines environnantes, enfouies dans le maquis. Durant le projet, le prince et ses collaborateurs pensèrent pouvoir créer une architecture en mesure de conserver le plus possible la continuité avec l'architecture locale typique, en l'insérant parfaitement dans l'environnement : ce qui fut la clé du succès. À propos d'architecture, il ne faut absolument pas manquer l'église Stella Maris, l'œuvre de l'architecte Michele Busiri Vici, qui domine Porto Cervo marine.

Tout près du centre touristique des plages incroyables resplendissent. L'étendue bombée de sable très blanc et doux du Grande Pevero, longée par des rochers granitiques modelées par le temps et par le maquis, s'immerge dans les reflets turquoises, vert et bleu de la mer. Au dos, des terrains de golf très soignés s'étendent et rendent la localité une destination très appréciée des golfeurs passionnés. Séparé par un promontoire, vous trouverez le Piccolo Pevero, une petite plage dont la longueur est inférieure à la moitié de celle de sa « grande sœur ». Au large, vous pourrez admirer les petites iles de Li Nibani, « les mouettes ». Deux kilomètres plus au sud, vous trouverez d'autres merveilles : le Romazzino et la spiaggia del Principe (« La plage du Prince » en l'honneur de l’Aga Khan). À la base opposée du promontoire « émeraude », vous serez extasié par de délicieuses criques, parmi lesquelles Cala di Volpe et Liscia Ruja. Encore plus au sud, vous ne pouvez pas manquer le paradis de Cala Capriccioli, de petites plages de sable très fin et clair, protégées par des rochers de granite jaune, rose et rosâtre. Dans la langue locale, le nom signifie « chevrettes », autrement dit, une paire de rochers lisses, puissants et arrondis qui forment différentes criques. À l'est, le lido est l'idéal pour les familles, à l'ouest, le côté est formé par les plages « del Pirata » et « delle Tartarughe ». Le panorama est enrichi par les iles de Soffi e delle Camere et de l'ilot de Mortorio.