Sable blanc très fin, eau limpide et aux chevilles pendant des dizaines de mètres, mer aux teintes bleu-ciel et turquoises qui se confond avec le ciel, panorama pittoresque des tours des alentours. Les récifs de Capo Falcone, l’île Piana et l’Asinara, protègent contre la fureur de la pleine mer la plage de la Pelosa : un paradis tropical digne de la scène d’un film. Les touristes du monde entier, après l’avoir visité, définissent ainsi un cadre parfait enrichis d’éléments naturels et historiques.​ Si vous séjournez au nord de la Sardaigne, vous ne pouvez manquer de faire une halte à la belle plage de Stintino, que tout le monde définit comme l’une des plus belles plages d’Europe.

La mer, grâce à la barrière naturelle, est toujours calme même lorsque le mistral souffle fort. Elle est incrustée dans le maquis méditerranéen, notamment, les genêts qui vous rappellent d’être en Sardaigne, malgré l’aspect typique des Caraïbes. Juste en face se trouve un îlot avec une tour aragonaise remontant à 1578. C’est le symbole de la Pelosa, où y arriver à pied après avoir traversé une autre charmante baie, La Pelosetta ​se trouve juste à côté de sa « sœur ainée ». La zone est dominée par l’ancienne tour sarrasine appelée del Falcone. En face se trouve l’île Piana, jadis pâturages pour les troupeaux qui nageaient jusqu’à l’île traînés par les bateaux, tellement plate qu’on peut admirer le spectacle des majestueux rochers de l’Asinara qui se dressent derrière elle. On peut explorer la mystérieuse île-parc, où le temps semble s’être arrêté, en s’embarquant au port touristique de Stintino ou sur le quai de l’Ancora sur des bateaux à moteur ou des canots d’opérateurs agréés.

Le pittoresque bourg de Stintino, relié aussi par des bus-navette, se trouve à cinq kilomètres de la Pelosa. Vous trouverez au village et le long de la route des hôtels et des restaurants où déguster les spécialités du terroir comme la célèbre langouste et la poutargue. La pêche et la préparation du thon est l’une des anciennes traditions locales, à revivre dans le musée du Thonaire. Le territoire de Stintino regorge de merveilles côtières comme les petits galets blancs et la mer éblouissante de la longue plage de la Saline.