Situé au beau milieu des montagnes du Mandrolisai, Austis se caractérise par ses gros rochers de granit, sculptés dans le temps par les intempéries.
C'est un centre agro-pastoral dont les origines remontent à l'ère nuragique, comme le prouvent les nombreux nuraghes disséminés sur son territoire.
C'est le premier village en Sardaigne à avoir ouvert un gîte rural, et ses hôtes ont donc eu la chance de goûter aux produits culinaires de la région, comme sa fregula stufada, un plat typique à base de gros grains de semoule cuits au four.

L'église de la Madonna dell'Assunta est très intéressante à visiter, car elle renferme une œuvre monumentale contemporaine de Elio Sanna, un artiste du village de Austis : il s'agit d'un crucifix sculpté dans un seul bloc de bois de poirier sauvage.
La fête religieuse la plus importante, en l'honneur de Sant'Antonio di Padova, a lieu le troisième dimanche de septembre. L'église qui lui est consacrée, contenant un très bel autel baroque, se trouve dans la localité de Basiloccu.
Enfin, dans la localité de Sa Conca de Su Cannizzu, les deux rochers de Sa Crabarissa ont un impact visuel certain : en effet, l'un a la forme d'une femme, tandis que le second ressemble à un aigle.