Un bijou d’architecture, le plus imposant de la Valle dei Nuraghi (vallée des nuraghes), une des zones présentant la plus forte densité d’édifices préhistoriques de Sardaigne. Santu Antine se dresse au centre de la pleine de Cabu Abbas, sur le territoire de Torralba, construit entre le milieu de l’Âge du Bronze (XVIe siècle av. J.-C.) et l’Âge du Fer (IXe siècle av. J.-C.). Imposant, il est constitué de blocs de basalte colossaux, parfaitement façonnés et dont la taille diminue au fur et à mesure que l’on monte. Il est entièrement recouvert de murs secs. Sa tour centrale mesure 17 mètres de haut et 15 mètres de diamètre. Constituée de trois étages, elle est gardée par un bastion trilobé (à trois tours). L’entrée débouche sur un couloir faisant le tour de la pièce, éclairé par neuf meurtrières placées à intervalles réguliers. Vous pourrez vous engager dans le couloir pour découvrir les pièces internes. Vous aurez vite l’impression que la structure pourra s’écrouler d’un moment à l’autre mais... N’ayez crainte ! Cette structure résiste depuis des milliers d’années grâce à l’habile art de construction du peuple nuragique. Un escalier en colimaçon, éclairé par des meurtrières, vous mènera aux deux chambres des premier et deuxième étages. La première pièce est dotée d’un banc et de deux niches. À l’origine, une dernière rampe menait à la terrasse. Le bastion carré, dont les côtés mesurent 40 mètres, enferme deux tours à l’avant et une tour à l’arrière. Dotées de meurtrières, les trois tours ont un diamètre de 6 mètres environ et sont reliées à la cour par de petits passages et à la tour arrière par de longs tunnels.

Disposées devant le bastion, 14 huttes circulaires abritaient les habitants du village. Certaines abritent toujours des chaises, des foyers, des cloisons, des niches et des armoires, ce qui nous aide à comprendre pourquoi elles étaient utilisées. En face de l’entrée du nuraghe, vous trouverez la « hutte des réunions », avec une chaise et un foyer. Après la tour ouest, vous découvrirez une grande hutte avec des espaces internes délimités par des dalles de pierre, devant laquelle est disposé un dépôt de « pains » en bronze, aujourd'hui exposés dans le musée Sanna de Sassari. Des traces de l’époque romaine ont été retrouvées dans certaines huttes, ce qui laisse penser qu’elles ont été utilisées bien après l’âge nuragique, entre le Ier siècle av. J.-C. et le IVe siècle après J.-C. Dans le Musée de la vallée des Nuraghes, vous pourrez découvrir les objets provenant des fouilles menées à Torralba, une zone de la région Logudoro-Meilogu, où l’existence d’établissements néolithiques a été établie, comme le domus de Janas à Sant’Andrea Priu à Bonorva, de Moseddu et Tennero à Cheremule et le site funéraire de Nughedu près de San Pietro di Sorres. Il y a environ trente nuraghes et dix tombeaux des Géants situés sur 37 kilomètres carrés.