L'Antiquarium Arborense a été créé à Oristano en 1938, à la suite de l'achat par le Podestat local, de la collection Pischedda, la plus grande collection privée d'archéologie de Sardaigne. Le Musée est aussi appelé ' Musée Archéologique Giuseppe Pau '.

Le rez-de-chaussée du musée est réservé aux expositions temporaires d'archéologie, tandis que l'étage est dédié à l'exposition permanente des collections archéologiques et de certains retables des XVe-XVIe siècles, accompagnés de commentaires explicatifs. La salle d'archéologie accueille la collection Pischedda et d'autres collections moins importantes, qui rassemblent des objets recueillis essentiellement dans la péninsule du Sinis appartenant à la période préhistorique et proto-historique, du Néolithique à la civilisation nuragique. Les mobiliers funéraires phéniciens et puniques (VIIe - IIIe siècles av. J. -C.), en particulier ceux provenant de Tharros, sont aussi bien représentés, de même que les pièces d'époque romaine, paléochrétienne et du haut Moyen-âge (IIe s. av. J. -C. - VIIe s.). A noter, la maquette de Tharros au début du IVe s. av. J. -C.

A coté de la salle d'archéologie, la salle des retables présente les panneaux parvenus jusqu'à nous du ' Retable de Saint Martin ' (XVe s.) et du ' Retable du Christ Saint ' de Pietro Cavaro (XVIe s.). On y trouve également la maquette de la ville d'Oristano, capitale du Judicat d'Arborea, au XIIe siècle.

Les pièces exposées permettent de reconstruire l'histoire du territoire et de son centre le plus important, Oristano. Les pièces maîtresses sont la coupe figurant Hercule luttant contre le taureau de Crète, de production mycénienne et attique, un brule-parfum représentant Hercule avec la léonté, la peau de lion, d'époque carthaginoise, la collection de céramiques étrusques provenant de Tharros, la plus riche découverte hors d'Étrurie, et les vases en verre soufflé d'époque romaine.

Adresse : piazza Corrias, Oristano

Téléphone : 0783 791262

Propriétaire : Mairie d'Oristano