Le village, dont le toponyme a une origine incertaine, se situe dans la région du Parteolla, entre deux cours d'eau sur un versant du Monte Zurru. La présence de nombreuses sources d'eau et la fertilité du sol qui en découle ont permis une anthropisation précoce de la région : en effet, on a retrouvé de nombreux témoignages tant de la période nuragique que de la période romaine, dont des nécropoles et les restes d'une villa. Au cours du Moyen-âge, le village appartenait à la curatoria de Parte Olla, dans le judicat de Cagliari. Au cours du XVe siècle, le village fut abandonné pour être repeuplé ensuite, au milieu du siècle suivant. Étant donné la grande fertilité de son territoire, Donori est un village à forte vocation agricole, avec une grande production de céréales, d'olives et de vignes.

Dans le village, on peut visiter la belle église paroissiale San Giorgio, construite en style gothique catalan à la fin du XVe siècle, qui porte des sculptures byzantines enchâssées dans le clocher. Dans le voisinage se trouve l'église de campagne Santa Maria de sa Defenza, construite en 1732 : selon la légende, elle aurait été construite par un bandit de Barbagia qui se cachait sur le Monte Zurru. Les fêtes en l'honneur de San Giorgio et de la Madonna de sa Defenza ont lieu le 24 avril et le 17 septembre.