La grotte de San Giovanni s'appelle de la sorte car elle renferme une cavité qui était utilisée pendant l'Antiquité comme chapelle rupestre consacrée à ce saint. Située aux alentours de Domusnovas, elle s'est formée suite à l'effondrement d'une énorme masse calcaire. Sa tortueuse galerie est complètement illuminée car une route entièrement carrossable s'y développe sur toute sa longueur : cette singularité la rend unique en Italie et très rare dans le reste du monde puisqu'il en existe que trois autres de ce genre. Mais son intérêt est aussi à caractère historique car elle contient des restes de murs cyclopéens aux côtés de ses deux issues, au nord et au sud, qui viennent probablement d'une ancienne forteresse. Pendant l'hiver, elle devient parfois impraticable à cause de l'existence à l'entrée de la grotte . celle située au nord - d'un torrent superficiel qui s'écoule parallèlement à la route jusqu'à arriver à l'entrée sud. L'élément le plus intéressant de cette grotte, qui possède peu de concrétions, sont les écoulements stalagmitiques en forme de vasques imposantes qui se trouvent côté nord. La route goudronnée qui la traverse mène à la vallée de Oridda, recouverte de chênes et de chênes verts et traversée par le rio Sa Duchessa : ce paysage, d'une grande beauté, est aussi d'un intérêt culturel certain puisqu'il accueille des restes des complexes miniers de Barraxiutta, Sa Duchessa, Tiny et Arenas.