C'est un village de montagne qui se trouve au sud de la nouvelle province d'Ogliastra. En position dominante sur le rebord de la région des tacchi, il a un territoire très intéressant pour son environnement et sa géologie. Perdasdefogu fait partie du ' Parco Geominerario della Sardegna ' : il possède en effet un petit gisement d'anthracite qui fut exploité jusqu'à la deuxième guerre mondiale. Le nom du village est connu depuis le Moyen-âge et signifie ' pierre à feu ' en sarde du Campidano, à cause de l'abondance de la pierre calcaire. Sa fréquentation depuis la protohistoire est attestée par des tombes de géants et des nuraghes écroulés. Au Moyen-âge, il faisait partir de la curatoria de Quirra, et du Judicat de Cagliari. Son économie est fondée presque exclusivement sur l'agriculture et l'élevage. A la périphérie du village se trouve le Polygone Interarmées du Salto di Quirra.

Les forêts autour du village sont de merveilleux bois de chênes peuplés par des espèces endémiques d'une rare beauté. Les promenades le long des sentiers de montagne offrent des panoramas extraordinaires sur les tacchi de Jerzu L'église paroissiale, dédiée à Saint Pierre l'Apôtre et construite entre le XIXe et le XXe siècles, est une imitation de style classique. En haut du village, l'église San Sebastiano est du XIe siècle et se caractérise par ses formes préromanes. Dans la campagne se dressent les églises Santa Barbara et San Salvatore. Les habitants du village sont particulièrement attachés aux traditions religieuses. Pendant la Semaine Sainte, on prépare Su Nenniri en mettant du blé dans une casserole de terre cuite avec du lin écrasé et de l'eau. On le laisse germer dans l'obscurité sous le lit pendant trois semaines. On l'utilise pour décorer la chapelle lors du jeudi et vendredi saints. Le jour de Pâques, il est béni et il est ensuite dispersé dans les champs le lundi de Pâques, comme rite propitiatoire de fertilité et d'abondance. Parmi les fêtes les plus aimées du village : Saint Sébastien le 20 janvier de chaque année, Saint Pierre, patron du village, le 29 juin, et Sainte Barbara le dernier dimanche de mai. La statue de la sainte est portée en procession du village jusqu'à la chapelle de campagne où le vœu fait à la vierge et martyre est renouvelé lors de célébrations religieuses et de fêtes civiles.