Lodè est un typique village de montagne situé au pied du Monte Calvario, entre la chaîne calcaire du Monte Albo et les montagnes granitiques de Bitti, Buddusò et Alà dei Sardi. La proximité du Rio Mannu et des cascades de Sos Golleos ont favorisé le développement d'une économie agro-pastorale de laquelle le village vit encore à l'heure actuelle.
Ses maisons en pierre décorées de balcons en bois, tout comme les quelques exemplaires de pennettu qui existent encore (des cabanes en bois où avaient l'habitude de se réfugier les bergers) sont caractéristiques de ce village.
Les amateurs de trekking ne manqueront pas d'emprunter les chemins menant à Punta Cupetti, d'où l'on domine le haut-plateau de S'Ena 'e Cupetti et les forêts alentours.
Mais il est aussi intéressant de visiter le nuraghe Sa Mela, situé sur le Monte Prana, des tombes de géants ainsi que certaines domus de janas que les habitants appellent ici sas calas 'e sos naneddos, à savoir les petites grottes des nains. Enfin, en montant sur le Monte Prana, on peut apercevoir les fondations des anciens villages de Sos Lothos et de Thilameddu.
En outre l'église champêtre de San Giovanni Battista, dont la construction date du Moyen-Âge, mérite d'être visitée. Le 24 juin, à l'occasion de la fête consacrée à ce saint, les habitants organisent un palio en son honneur.
Mais la fête la plus importante reste celle de Saint-Antoine le Grand qui a lieu le 16 janvier : comme le veut la tradition sarde, de grands feux de joie, constitués de fagots de bois secs, sont allumés tout autour d'un gros tronc dénommé Su pennetu de Santu Antoni (la cabane de Saint-Antoine).