Avec un territoire de 225 km2, Dorgali est parmi les plus vastes communes de Sardaigne. La mer transparente du Golfe d'Orosei et les montagnes sauvages du Supramonte constituent un inestimable patrimoine naturel. La petite ville s'étend sur une barre rocheuse qui descend du Monte Bardia, à 30 km de Nuoro et à moins de 10 km de la mer de Cala Gonone. Bourg agricole et pastoral, c'est aussi un important centre pour l'artisanat du cuir, de la céramique, de la filigrane et pour le tissage de tapis. Pour les gastronomes, deux étapes fondamentales sont la cave coopérative et la fromagerie.

Le vieux centre historique possède de vieilles bâtisses construites dans la roche volcanique de couleur sombre. Les églises sont nombreuses: San Lussorio, la Madonna d'Itria et la Maddalena. Sur la place Vittorio Emanuele, au centre, se dresse la façade de l'église paroissiale Santa Caterina, ornée à l'intérieur d'un grand autel de bois sculpté. Dans le village, à visiter, le Musée Archéologique qui propose une importante collection de pièces d'époques nuragique (provenant du site voisin de Serra Òrrios ) punique et romaine. On peut y avoir des informations sur les visites du village de Tiscali. De nombreuses plages sont à voir absolument pour leur beauté: Cala Cartoe, Osalla di Dorgali et Ziu Martine. Enfin, les Grotte del Bue Marino, célèbres dans le monde entier, appartiennent à la commune de Dorgali.