En chemin, à la découverte d'événements millénaires

Cammino di santa Barbara - Masua

En chemin, à la découverte d'événements millénaires

Une expérience authentique qui unit la dimension intérieure et spirituelle et la connaissance de la nature, de la culture et des traditions des villes et des bourgs insulaires caractérisés par une intense histoire de dévotion et d'accueil
un tourisme lent en symbiose avec la nature et la culture des lieux visités

En marchant au pas cadencé et médité, vous apprécierez mieux une terre unique et mythique, vous jouirez pleinement de paysages et de coins enchanteurs, vous approfondirez la connaissance des personnes et des communautés qui l'habitent et de leurs traditions authentiques. Des chemins, des parcours spirituels et des destinations de pèlerinages de la Sardaigne offrent ce que désire celui qui recherche un « tourisme lent », en contact avec la nature, la culture et la véritable identité du lieu que visite celui qui désire un enrichissement de l'esprit et de la connaissance. Les chemins de l'ile sont l'idéal pour un touriste qui souhaite vivre une expérience intime, véritable, dans un contexte naturel et culturel unique et sur des territoires où l'accueil est sacré. À visiter à pied, à vélo, à cheval, ou avec le Trenino Verde (Petit Train Vert).

Pan di Zucchero - Masua
Cammino di santa Barbara - Costa Verde
Cammino minerario di santa Barbara - Porto Flavia
Sainte Barbara : l'âme du magnifique territoire du Sulcis

La mémoire civile et religieuse, une combinaison d'archéologie industrielle et de dévotion. Le Chemin minier de sainte Barbara incarne l'âme du Sulcis, une terre caractérisée par une partie de mer qui va de Teulada et SantAnna Arresi jusqu'à la Côte Verte, sur laquelle donnent le mont Arcosu, le système montagneux singulier Marganai-Linas-Arcuentu et les collines de la vallée du Cixerri. Des reliefs riches en gisements métallifères qui ont été pendant des siècles la ressource de ces lieux. Le chemin se développe le long d'anciens sentiers, de muletières et de voies ferrées abandonnées et ‘touche’ les lieux de culte dédiés à la sainte protectrice des mineurs : 24 étapes pour un total de 400 kilomètres, à parcourir à pied ou en vtt, dans le Sulcis-Iglesiente et dans le Guspinese. Des lieux qui conservent un extraordinaire patrimoine naturel, historique et culturel qui fait partie du parc Géominier de la Sardaigne. Des monts à la mer, des bois aux dunes de sable, le long du parcours, vous admirerez le centre moyenâgeux d'Iglesias, la côte de Nebida et Masua, la mine de Serbariu, Port Flavia, Montevecchio et les vestiges archéologiques de SantAntioco.

Arrivo di sant'Efisio a Pula
Statua di sant'Ignazio - Laconi
Casa di fra' Nicola - Gesturi
des itinéraires de foi sur les traces de martyrs et d'évangélisateurs

Une rencontre majestueuse et somptueuse de couleurs, de coutumes et de sons qui se répète depuis quasiment quatre siècles. Une île toute entière s'arrête pour la Fête de sant'Efisio qui, du 1er au 4 mai, évoque à nouveau les événements du début du IVe siècle du saint guerrier et la libération du vœu qui lui a été adressé durant la peste de 1652. La procession de Cagliari à Nora et retour, qui compte parmi les plus anciennes et longues au monde (65 kilomètres), touche l'âme de tous ceux qui y participent. Vous pourrez parcourir toute l'année le pèlerinage suggestif avec le Chemin de santEfisio, qui serpente du chef-lieu jusqu'à la petite église romane de la plage de Nora, lieu du martyre, avec des étapes à Capoterra, Sarroch, Villa San Pietro et Pula. Puis le retour. L'itinéraire qui parcourt l'œuvre d'évangélisation de saint Georges, évêque de Suelli, qui vécut entre les XIe et XII siècles, accompagnée par la mémoire populaire de ses miracles, part également de Cagliari. Le parcours traverse environ trente centres petits et grands, du basso Campidano, Parteolla, Trexenta, Sarcidano, jusqu'à arriver à Ogliastra et en Barbagia, avec Oliena comme dernière étape, mettant en valeur un patrimoine naturel et culturel inestimable.

Bosa sul Temo
Porta Santa - Luogosanto
Cristo di Galtellì
des destinations de pèlerinage : spiritualité, chefs-lieux de la nature, archéologie et communautés authentiques

Des centres ‘voués’, qui sont depuis toujours la destination des pèlerins. Six bourgs, chacun avec leur particularités culturelles et spirituelles, chacun étant une étape d'un itinéraire où vous vous immergerez et vivrez la nature, l'art, les traditions, l'artisanat et l'œnogastronomie. Le suggestif bourg de Galtellì est la patrie de sos gozzos, les chants liturgiques qui accompagnent les chemins et les processions, visité par des fidèles pendant toute l'année pour los milagros du Sanctissime Crucifix (remontant au 1611). Luogosanto, dont le nom est en soi évocateur, est un lieu franciscain par excellence, célèbre pour le privilège de la Porte sainte attribué à la basilique. Laconi est le bourg ‘de la foi’ immergé dans les bois et dans les vestiges préhistoriques, où vécut saint Ignace, une figure importante de l'Église sarde. Gesturi est un centre de méditation où naquit et vécut le bienheureux Nicolas. Orgosolo et Dorgali sont des lieux d'une valeur naturelle et culturelle inestimable, la patrie de la bienheureuse Antonia Mesina et de sœur Maria Gabriella Sagheddu, des icônes œcuméniques internationales.

Cammino santa Barbara in mountain bike
Chiesa Sant'Antonio - Castelsardo
Processione di sant'Efisio a Nora
la spiritualité et l'accueil franciscain

Une expérience intime, à vivre à pas lents, en contemplation et à la découverte de paysages et de communautés. Le Parcours franciscain en Sardaigne est un itinéraire ponctuel qui intéresse onze centres insulaires. À travers leur visite vous pouvez vous immerger dans l'histoire du franciscanisme en Sardaigne, un ‘chemin’ qui continue aujourd'hui encore, pour la trace culturelle indélébile que l'Ordre a laissé dans son passage. La spiritualité et l'accueil sont les valeurs porteuses d'un parcours qui se développe le long d'un réseau qui réunit des villes comme Alghero, Oristano et Sassari, des bourgs comme Bosa et Castelsardo, des destinations de pèlerinages comme Gesturi, Laconi, Luogosanto, et d'autres centres, de l'arrière-pays et sur la côte, qui ont vécu pleinement des événements franciscains : Mores, Pula et Sanluri. La typique hospitalité des capucins, des frères mineurs et des frères conventuels permet de respirer la dimension introspective, la sensation de paix intérieure, la recherche et le point d'arrivée de l'itinéraire de l'esprit de chaque pèlerin. Le silence et l'authenticité des lieux et des personnes accompagnent aussi la contemplation et la croissance intérieure.