Des plages belles et (quasiment) impossibles

Spiaggia rosa - Isola di Budelli

Des plages belles et (quasiment) impossibles

Des paradis préservés, protégés et visitables ou bien des lieux, autrefois off limits, aujourd’hui accessibles l’été ou, encore, des œuvres d’art de la nature que l’on peut uniquement admirer à distance

La Sardaigne conserve des trésors d'une valeur inestimable et d'une beauté éblouissante : des plages de rêve sauvegardées à l'intérieur de parcs marins protégés ou bien ‘fermées’ à l’intérieur d’espaces militaires, accessibles avec des limitations.

Un chef-d'œuvre de la nature à admirer de loin

Vous admirerez la plage Rose, patrimoine inestimable de l'ile de Budelli, ‘à bonne distance’, comme une œuvre d'art de la nature, accompagné par des guides du parc du parc de l’archipel de la Maddalena. Elle a été nommée d'après la couleur du sable, composé de minuscules fragments de corail, granite et coquilles de mollusques, parmi lesquels un microorganisme rose. La mer turquoise se brise sur la plage rougeâtre derrière les couleurs et les parfums de la végétation méditerranéenne. Ce trésor unique au monde, soumis à une protection intégrale - la plage est interdite au débarquement, à la balnéation et à l'amarrage - inspira en 1964 le génie de Michelangelo Antonioni pour certaines scènes de ‘Désert rouge’.
shutterstock_238749142_la_maddalena_budelli_gianluigi_bec
Proche des Bouches de Bonifacio, à l’extrémité nord de la Sardaigne, il existe un des symboles du parc de l’archipel de la Madeleine, une merveille...

À Cala Sabina on peut plonger, dans d'autres paradis de l’Asinara, non

Plus qu'une crique, il vaut mieux l'appeler une piscine naturelle aux couleurs qui vont du bleu au vert clair. À Cala Sabina on arrive par la mer, en suivant les indications et les autorisations de l'organisme qui gère le parc de l’Asinara, et par la terre, le long du sentier qui monte du bourg de Cala d’Oliva. Parmi les trésors de l'ile les plus sauvegardés, il existe celui où l'on peut se baigner. Et ce sera une expérience inoubliable : le sable est tellement doux qu'il ressemble à la farine et les fonds sont tellement limpides que vous pourrez voir les poissons qui s'approcheront de vous sans crainte.
Cala Sabina - Asinara
Nell’isola che rappresenta la punta nord-occidentale della Sardegna, protetta dal parco nazionale, spiccano vari tesori, tra cui una baia di sabbia...

Piscinas, aucune limite, c'est la nature qui la préserve

À la fin d'une route tortueuse encastrée dans une vallée, entre les collines de restes d'extraction sédimentés, de ruines d'installations et de villages fantômes remontant à l'épopée minière, elle vous apparaitra comme une intense lueur, une étendue de sable jaune ocre. C'est la perle de la Costa Verde, sur le territoire d'Arbus, c'est une merveille de la Méditerranée, c'est Piscinas. Des dunes désertiques très hautes et sinueuses, modelées par le mistral, se perdent à vue d'œil, de l'arrière-pays à la mer, couvertes de bosquets de genévriers séculaires aux branches tordues et olivâtres. C'est là qu'erre le cerf sarde, tandis que les tortues marines déposent leurs œufs au bord de la mer.
Spiaggia di Piscinas - Costa Verde
La ‘perle’ de la Costa Verde, dans la Sardaigne sud-ouest, est un désert éblouissant jaune-ocre, agité par le vent et ponctué de végétation...

Un paradis terrestre dans la zone militaire

Porto Zafferano est le rêve de vacances les yeux ouverts, au bord de la mer. Comme les rêves, il est fugace : un angle de paradis dans la zone militaire de Teulada. Il est possible de s'approcher, uniquement en juillet et en août, et uniquement en bateau, des merveilleuses plages de Tuerredda et Porto Tramatzu. L’isolement contribue à la sensation de se trouver dans un lieu en-dehors du monde. Aucune limite au souvenir que vous emmènerez avec vous : c'est une demi-lune de grains blancs et fins, avec de légers reflets rose, grâce aux fragments de coquilles déposés sur le rivage. Le sable doux s'enfonce dans un fond très bas aux nuances de bleu infinies. Derrière, les montagnes dessinent la silhouette d'une femme qui dort.
ssk_286722347_teulada_veduta_elisa_locci_rsz
La dernière plage à l’ouest du sud de la Sardaigne est un coin de paradis qui se trouve en zone militaire, et n’est pas toujours accessible, elle...

Une autre perle de Teulada, en partie‘libre’, en partie accessible seulement l’été

Depuis Porto Tramatzu vous pourrez vous rendre en bateau à Porto Zafferano, mais avant (et après) l’excursion émotionnante, il vaut mieux que vous profitiez jusqu’au bout de cette autre merveille de la nature. Le sable est très blanc et fin, les nuances de la mer sont vertes et turquoises, le fond est limpide et bas pendant des dizaines de mètres. C’est, pour ainsi dire, la plage ‘de la ville’ de Teulada, même si elle est située à quelques kilomètres. En face le profil rocheux de l’île Rouge se découpe. Elle est couverte de maquis, accessible à pied, sans nager, vu la hauteur réduite du fond. Une partie de la plage fait partie de l’espace militaire, mais elle est accessible en été.
Porto Tram

La plage de Porto Tramatzu est faite de fin sable blanc. Face à elle se dresse l'Isola Rossa, un rocher recouvert de maquis méditerranéen que l...

La beauté cristalline du paradis interdit de Murtas

Une merveilleuse frange de la côte du Sarrabus, qui compte parmi les belles de la Méditerranée, à l’intérieur du polygone militaire du Salto di Quirra. Interdit en partie pendant vingt ans, à partir de 2016 l’espace ouvert au public, seulement de juin à septembre, est plus vaste. La grande plage de Murtas, appelée également ‘di Quirra’ou s’Acqua Durci, la ‘perle’ (en partie) interdite de la côte de Villaputzu s’étend sur six kilomètres, avec du sable clair aux grains moyens et gros mélangé à quelques cailloux lisses, est ourlée de grandes dunes et plonge dans des eaux très limpides avec des nuances d’un bleu intense.
Cala Murtas - Villaputzu

Un décor enchanté, le plateau d'un culte cinématographique

À Cala Luna vous arriverez en barque, canot ou bateau des excursions qui accompagnent même dans d'autres destinations de rêve : Cala Goloritzè, Cala Mariolu et Cala Sisine. Ou bien vous vous y rendrez à travers un trekking éprouvant mais intéressant dans le Supramonte, en parcourant des sentiers entre les rochers et les bois le long du rio Codula di Luna. À l'embouchure, le panorama vaudra la fatigue : c'est le cadre du film culte ‘Vers un destin insolite’. À la limite entre Barbagia et Ogliastra, vous vous retrouverez dans un lieu sauvage : au centre, une plage dorée qui s'enfonce dans la mer bleue, entourée de parois rocheuses disséminées de grottes qui offrent de l'ombre aux heures les plus chaudes.
Cala Luna - Dorgali Baunei
Entre la Barbagia et l’Ogliastra, au centre de la côte orientale de l’Île se trouve une des plages-symboles de la Sardaigne, pour son aspect...

Lieu au silence assourdissant et en-dehors du monde

Le blanc éblouissant du sable s'ouvrira grand devant vous à l'improviste après une longue route encadrée de genévriers, pins et chênes verts. La sensation est celle d'un lieu décrit dans la fables, en réalité, il existe, c'est l’oasis de Bidderosa: cinq criques de sable blanc et très fin, conservées dans un parc de bois ‘méditerranéens’, sur la côte d'Orosei. L’entrée est limitée de mai à fin octobre. À vélo ou à pied il n'y a pas de limite de saison, mais il faut respecter les règles qui préservent un angle enchanté de quiétude et de silence. On y arrive même à la nage, en parcourant une brève partie de la proche Cala Ginepro: avec une marée basse, l'eau a un mètre de profondeur.

Sujet

Ce qui pourrait également vous plaire

Altri articoli che potrebbero interessarti
  •