L'étang de Cagliari comprend la lagune de Santa Gilla, les salines de Macchiareddu et le territoire du Port terminus. Ce milieu humide, qui est très étendu, se situe aux portes de la capitale de l'île, du côté est de Capoterra. La nature de ses eaux est loin d'être homogène puisque les eaux justement salées des salines de Macchiareddu . faisant d'ailleurs partie des plus grandes d'Europe . côtoient celles de Santa Gilla qui sont en partie adoucies par l'apport hydrique des fleuves Cixerri et Flumini Mannu. C'est dans la zone de Santa Gilla que s'implantèrent les premiers habitants de la Carales (Cagliari) carthaginoise, devenue par la suite la ville de Santa Igia, la capitale du Judicat de Cagliari dont elle partagea le destin après la conquête pisane de 1258. Mais l'importance de ce site n'est pas seulement due à sa valeur historique, bien au contraire. Son patrimoine environnemental fait qu'il est inscrit parmi les zones protégées par la Convention de Ramsar.

L'avifaune de cet étang est particulièrement riche, puisqu'elle comprend des espèces aquatiques très rares telles que les flamants roses, les hérons, les cormorans ou encore les foulques. Ce précieux trésor a récemment tiré profit du projet "Life Natura '96 Gilia" auquel participent les communes de Cagliari, Assemini, Capoterra et Elmas, et dont le but est celui d'étudier, de contrôler et de protéger l'ensemble de l'écosystème de la lagune de Santa Gilla. En outre, le laboratoire de recherche créé dans la ferme de Terr'e Olia accueille aussi un musée.